Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sawako Tomes 8 à 14

Mangaka: Karuho Shiina
Traductrice: Pascale Simon
Editeur: Kana
Année de parution VF: 2010 à 2012 (VO, Kimi ni Todoke: 2005)
1288 pages
6,85€ chaque volume

Manga - Shojo - Romance

Quatrième de couverture:
Au collège, Sawako suscite peur et incompréhension à cause de son apparence. A l'opposé, Kazehaya est un jeune homme charmant que tout le monde considère comme son ami. A son contact, Sawako commence peu à peu à changer mais il est difficile de combattre les préjugés!

Mon avis:
Kento, que l'on a à peine aperçu dans le tome 7, devient un personnage à part entière dans le tome 8. Il met quelques bâtons dans les roues de Kazehaya, et redynamise le récit. Cependant, son personnage est ambivalent, et parfois, on a clairement envie de lui donner des baffes. Heureusement, la série est intelligente et nous apprend à regarder plus loin que les apparences, et ce garçon pourrait bien nous étonner...

Il m'a fallu attendre le tome 11 pour avoir un vrai renouveau, car c'est là que s'est arrêté l'animé. J'étais donc ravie et plus que ravie d'en arriver à l'histoire que je ne connaissais pas. Malheureusement, entre nos amoureux, c'est plat. L'histoire n'avance pas. Ils passent leur temps à douter d'eux, n'osent pas se toucher, s'approcher, même après avoir déclaré leurs sentiments... Et pour nous, français, c'est loooonnnngggg... Que de pudeur! Les rencontres avec la famille de l'un et de l'autre restent cependant très touchantes et intéressantes.
Heureusement, les personnages secondaires relèvent le niveau. Ryu est extraordinaire de calme, ses répliques sont rares, mais quand il parle, il va droit au but! Kento, qui m'a vraiment agacée au début, me touche de plus en plus... J'ai la sensation que derrière son air de gamin frivole se cache un garçon au grand coeur. Ayane m'a laissée le coeur gros et lourd à la fin du tome 14, et Chizu murit petit à petit. Sans oublier Pin, le jeune professeur, qui n'est pas en reste. Il oscille entre les conseils avisés et les grosses gaffes, et semble raconter beaucoup de bêtises qui en agacent plus d'un mais cacher à l'intérieur un coeur "gros comme ça".

Finalement, si j'ai envie de continuer à lire cette série, c'est clairement pour tous ces personnages tous plus attachants les uns que les autres, bien que profondément décalés. J'ai envie de voir leur évolution, de les voir grandir, s'affirmer, s'accepter. Et bien sûr, j'aimerais vraiment que nos 2 héros passent à la vitesse supérieure (mais j'ai l'impression que ce n'est pas pour tout de suite... Il y a 30 volumes, alors la mangaka va nous faire languir encore un moment je pense).

 

Sawako Tomes 8 à 14

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article