Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Fille du temple aux chats Tomes 1 à 4

Mangaka: Makoto Ojiro
Traducteur: Florent Gorges
Editeur: Soleil
Année: 2018 - 2019 (VO: 2016)
784 pages
7,99€ chaque volume

Manga - Seinen - Tranche de vie

Quatrième de couverture (Tome 1): En rase campagne se trouve un temple tranquille essentiellement habité par les chats...
C'est ici que Gen a passé les premières années de sa vie, auprès de cousins éloignés...
Et c'est ici qu'il décide de revenir vivre à l'âge de 15ans, pour s'éloigner de ses parents avec qui il ne s'entend plus...
Il retrouve ainsi Chion, un peu plus âgée que lui. Mais évidemment, la petite fille a beaucoup grandi et Gen peut difficilement rester indifférent...

Mon avis:
J'ai découvert, une fois de plus, cette série dans les rayons de la médiathèque. J'ai été attirée par la beauté des couvertures, la qualité des dessins, et sans rien savoir de plus, j'ai emprunté les 4 premiers tomes.

C'est ainsi que j'ai plongé dans ce manga "tranche de vie". Certes, si vous avez besoin d'action, passez votre chemin, car non, il ne se passe pas grand chose dans chaque tome. Un peu comme dans la vie, quand on mène une vie simple et épurée. Ici, dans le contexte d'un temple presque oublié, c'est d'autant plus calme et posé. On ressent les silences et la paix qui y règne dans la quasi absence de dialogues sur certaines pages. Et quand il y a dialogue, c'est pour des choses basiques, insignifiantes pour qui ne donne pas d'importance aux banalités du quotidien. Pour moi, c'est d'autant plus beau, plus vrai, plus prégnant. Comme si le livre m'offrait des vacances méditatives dans un lieu peuplé de chats et habité par 2 adolescents et une grand-mère. Une bouffée d'oxygène. Une grande inspiration.

Certains seront peut-être dérangés par les nombreux gros plans sur le fessier de la jeune fille... Pour moi, ils ne sont pas dérangeants, car nous nous positionnons du point de vue du garçon, face à cette jeune femme de la campagne, naturelle et spontannée, qui s'occupe de toutes les tâches d'entretien du temple et se retrouve à plusieurs reprises à devoir se baisser, s'accroupir... Les tenues sont simples, et la sexualité fait partie de la vie. C'est ainsi que je la perçois dans cette série. Le garçon est troublé par la beauté toute naturelle et sans artifices de la jeune fille, qui a un corps de femme. Pour une fois, les filles n'y sont pas représentées avec des jambes aussi fines que les poignets... Ca fait du bien!
Sans oublier que la mangaka est spécialisée dans les mangas érotiques et matures. Pas étonnant donc qu'elle n'ai pas de retenue sur le sujet. Elle montre la vie dans ce qu'elle est, ni plus ni moins.

Je le redis, les dessins sont sublimes. Chaque case, chaque vignette est comme un tableau, une photo artistique qui met en valeur un sentiment, une émotion. Makoto Ojiro parle à notre sensibilité de lecteurs, via une oeuvre très artistique, qui m'a touchée en plein coeur. J'ai hâte de lire la suite!
 

 

La Fille du temple aux chats Tomes 1 à 4

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article