Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Throwback Thursday Livresque #4- Tremblements de coeur

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, Bettie du blog Bettie Rose Books a pris l'initiative d'en faire un rendez-vous livresque en 2016. Le but est de parler chaque jeudi d'un livre "ancien" de notre bibliothèque en fonction d'un thème donné. Elle a ensuite passé le flambeau à Carole du blog My Books, sur lequel vous pouvez retrouver le récap' des liens.

Cette semaine, le thème est:

Coup de coeur

Mes lectures récentes ont toutes été chroniquées, et j'ai déjà parlé de mes coups de coeur. Alors, je choisi de vous parler d'un coup de coeur passé, qui date d'avant la création de ce blog: Tremblements de coeurs, écrit à quatre mains par Marie Mélisou et Marc Séassau.

Quatrième de couverture:

Alors que Béatrice participe à un concours de poésie sur Internet, elle est intriguée par le texte d'un concurrent. Sur un coup de tête, elle décide d'écrire à son auteur, Yoni, élève de cinquième résidant à Toulouse... Leur relation à distance débute plutôt mal: en désaccord sur tout, ils se disputent par mails interposés ! Pourtant, lorsque Yoni appelle Béatrice à l'aide, celle-ci bondit à la rescousse. Une amitié pour la vie...

Mon avis:

La lecture date un peu, alors je ne pourrais pas écrire un avis détaillé sur ce roman. Mon avis sera donc plus personnel, et surtout très subjectif, car plein d'affect.

Je me souviens de l'avoir lu à mes élèves. J'avais à l'époque un triple niveau CE2-CM1-CM2. Je leur avais offert cette lecture à l'ombre d'un arbre, dans la pelouse, dans la cour de récréation. C'était un moment rituel, en début d'après-midi, avant de monter en classe. Les élèves l'attendaient avec impatience, et je ne leur ai jamais demandé le moindre retour. Car c'est aussi cela, la lecture. Un moment particulier, dans un cadre particulier, où l'on ne fait plus qu'un avec les personnages de l'histoire. Je suis convaincue que le plaisir de lire un livre dépend aussi des conditions dans lesquelles on le lit. Si c'est dans le métro, certaines lectures seront un plaisir, d'autres un calvaire, alors que nous les aurions appréciées en solitaire, dans le silence de notre petit coin de lecture personnel.

Ce livre avait une saveur particulière pour moi, comme pour les élèves. Tout d'abord, Marie était une amie. Alors lire un de ses livres à mes élèves avait toujours une saveur particulière. Ensuite, Marie était venue dans mon école, alors les élèves la connaissaient, avaient lu des livres qu'elle avait écrit, et avaient développé un lien affectif avec elle. Enfin, c'était un roman écrit à 4 mains... Et elle me tanait depuis un bout de temps pour que je me lance dans l'écriture avec elle. Au final, elle est partie trop vite, et je n'aurais jamais eu le bonheur d'écrire à ses côtés. J'ignore si un jour, je passerai le cap toute seule. Je sens toujours un blocage, comme si je ne me l'autorisais pas.
De plus, à l'instar de sa dédicace (et de sa fôte d'orthographe...), Yoni qui est très doué en poésie l'est beaucoup moins en orthographe. Lorsque mes élèves l'avaient questionnée, elle leur avait dit qu'elle n'était pas très bonne en orthographe, mais qu'elle y travaillait, beaucoup, et faisait de très très très nombreuses relectures de ses textes avant publication, pour corriger, notamment, l'orthographe. Mais ici, des textes entiers (ceux écrits par Yoni) sont bourrés de fautes d'orthographe. Je sais bien que cela rebuterait certains lecteurs, mais c'est le personnage! Et si il était doué en orthographe, le roman aurait bien moins de valeur! Je m'étais même amusée, avec les élèves, à corriger ensemble l'un de ses écrits (bien plus efficace que les dictées traditionnelles et stériles, comme exercice d'orthographe, je vous assure!).

Je n'ai qu'un regret: que ce livre ne soit plus édité, car il devrait être dans toutes les bibliothèques de classe de cycle 3 et 4.
 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tachan 21/05/2020 12:08

Jolie histoire derrière la lecture de ce livre avec tes élèves ^^

21/05/2020 17:49

Oui, c'est ce qui le rend si particulier à mes yeux, ce livre. :)

Saiwhisper 21/05/2020 09:56

Je ne connais pas cependant, le récit a l'air beau et bien ficelé pour tous les types de lecteurs ! Quel dommage qu'il ne soit plus édité... Peut-être fera-t-il son retour un jour ?...

21/05/2020 17:48

Oui, c'est ce qui fait un bon roman jeunesse: que les jeunes comme les moins jeunes apprécient la lecture! :D
J'ose espérer oui, mais après le décés de Marie, je ne sais pas ce que l'éditeur est en droit de faire ou non, ce qu'il en est des droits d'auteurs... :)

Audrey 21/05/2020 09:32

Je ne connaissais pas ce roman, mais ton histoire autour de ce dernier est très jolie :)
Quant au triple niveau, je ne pensais même pas que c'était possible ! Je n'imagine même pas la gymnastique et l'organisation qu'il y a derrière...

21/05/2020 17:46

C'est assez courant, les triples niveaux, dans mon département. Mais oui, c'est un travail intense, et on est obligés de faire certains choix.
Merci pour ta visite! :)