Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rebecca Kean, T1 - Traquée

Je me demandais si je devais rouler ou non sur le cadavre. De toute façon, je ne pouvais pas le contourner. La route bordée par les arbres était trop étroite et il était allongé en plein milieu de la chaussée. Mais ce n'est pas parce qu'on n'a pas le choix que ça rend les choses plus faciles. On a beau tenter de se convaincre qu'une voiture ne peut pas causer de dommages à un mort et qu'il est plus simple de l'écraser que de le déplacer, on a quand même du mal à appuyer sur l'acélérateur. Putain d'éducation.

Cassandra O'Donnell, p.7

Autrice: Cassandra O'Donnell
Editeur: J'ai lu
Collection: Darklight
Année: 2011
ISBN: 978-2-290-03206-0
474 pages
12€

Bit-lit

Quatrième de couverture:
Nouvelle-Angleterre, Burlington... Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité tait tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

Mon avis:
C'est la deuxième fois que je lis le premier tome de cette saga. Je m'en souvenais très peu. Je me rappelais surtout que j'avais passé un très bon moment de lecture, et c'est tout naturellement que je m'y suis replongée. Je l'ai dévoré en 2 jours. Contrairement aux autres séries du genre, on a à faire à une héroïne mature qui a un tempéramment de feu et qui n'est pas rongée par les états d'âme lorsqu'elle doit trucider quelqu'un. Très vite je me suis identifiée à ce personnage (alors que je ne lui ressemble pas, mais alors pas du tout! Il est possible qu'elle représente la femme forte que je rêverais d'être, quelque part...) solitaire, puissant, en quête de liberté. Rebecca ne mâche pas ses mots, et semble avoir un coeur d'acier, pourtant elle aime profondément sa fille.
Dans ce type de livre à la couverture évocatrice, on a l'habitude d'une héroïne certes forte, mais surtout adolescente (ou adulescente), qui tombe folle amoureuse d'un homme et on a alors droit à des passages dégoulinants de sentimentalisme et de mièvreries. Ici, pas du tout. Ok, on présage quelques histoires d'amour, mais là n'est pas le coeur de l'histoire. Tout est porté par des personnages hauts en couleurs, qui vivent des aventures palpitantes et un brin sanguinolantes.
De plus, quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que l'autrice était française? Cela explique peut-être, d'ailleurs, qu'on sorte un peu de la trame narrative américaine, et que le lecteur puisse avoir quelques bons moments de surprise et de plaisir à cette lecture.
Un point négatif néanmoins: le choix de cette couverture qui, je trouve, ne rend pas du tout hommage à ce roman et pourrait avoir un effet répulsif sur une partie des lecteurs, d'autant qu'elle n'est pas sans rappeler la saga américaine "La Communauté du Sud".

 

Challenge "Les poumons verts de la planète"
Acheté neuf ET donné : 4 points

 

Challenge "Diversifions les genres #3"
1ère lecture "Bit-lit": 20 points

 

Challenge "En 2020, je voyage..."
4ème lecture "France": 5 points (Eh oui, je pensais que c'était un roman américain...)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article